Essais à cinq cycles

5 cycle hero

Nouveaux chiffres pour la consommation de carburant. Toujours la même frugalité exceptionnelle.

Nouveau test de consommation de carburant pour les véhicules de l’année modèle 2017.

La nouvelle méthode d’essai à 5 cycles sur la consommation de carburant approuvée par le gouvernement du Canada mise en place pour l’année de production 2015-2016 sera en vigueur à compter des véhicules de l’année modèle 2017.

Si l’on compare les cotes de consommation de carburant de modèles 2016 et 2017, il convient de garder à l’esprit le fait qu’en raison de cette nouvelle méthode, les cotes publiées pour certains modèles 2017 peuvent être différentes (même si les données sous-jacentes concernant la consommation de carburant n’ont pas changé entre 2016 et 2017). Si la cote de consommation de carburant d’un modèle 2017 est différente de celle du même modèle 2016, cela ne signifie pas nécessairement que le modèle 2017 est plus ou moins écoénergétique. La différence peut simplement être le résultat des changements apportés à la méthode d’essai. Pour plus d’informations, veuillez contacter votre concessionnaire Mazda.

Des précisions supplémentaires sur la méthode d’essai à 5 cycles pour établir les cotes de consommation de carburant pour l’année modèle 2015 ainsi que sur la procédure précédente à 2 cycles sont présentées ci-dessous.

Nouveaux essais sur la consommation de carburant pour les véhicules 2015

La cote de consommation de carburant permet de comparer la consommation relative de plusieurs véhicules, un élément important quand vient le temps de prendre une décision éclairée pour acheter un véhicule. Une méthode d’essai en laboratoire rigoureusement contrôlée garantit que tous les véhicules sont testés dans des conditions identiques et que les résultats sont constants et reproductibles.

À partir des véhicules de l’année-modèle 2015, tous les constructeurs automobiles, y compris Mazda, utiliseront les nouvelles méthodes d’essai à 5 cycles approuvées par le gouvernement du Canada pour évaluer la cote de consommation de carburant des véhicules légers.

La nouvelle méthode d’essai à 5 cycles a été spécialement conçue pour mieux reproduire les conditions et les types de conduite les plus courants, en ajustant les cotes de consommation en ville et sur route pour tenir compte de facteurs qui touchent l’efficacité énergétique, notamment l’utilisation de la climatisation, le fonctionnement par temps froid et la conduite à haute vitesse avec des pointes d’accélération et des freinages plus secs.

L’essai à 5 cycles donne des cotes de consommation de carburant plus élevées, plus réalistes quant à la consommation de carburant du véhicule sur route que celles de la méthode d’essai à 2 cycles utilisée pour les véhicules des années-modèles 2014 et antérieures.

Il est important de savoir que l’adoption de la méthode d’essai à 5 cycles pour les véhicules de l’année-modèle 2015 se fera au cours de l’année civile 2014, étant donné que de nombreux véhicules de l’année-modèle 2015 seront lancés en 2014. Au cours de cette année de transition, de nombreux établissements auront des véhicules de l’année-modèle 2014 en même temps que des véhicules de l’année-modèle 2015. Dans le cas de ces derniers, l’étiquette EnerGuide aura la même apparence, mais donnera des cotes de consommation établies à partir de la méthode d’essai à 5 cycles. Ainsi, les véhicules de l’année-modèle 2015 afficheront une consommation de carburant supérieure aux véhicules 2014, entre 10 et 20 pour cent plus élevée que les chiffres donnés par la méthode d’essai à 2 cycles. Cependant, les véhicules 2015 ne consomment pas plus de carburant que leur équivalent 2014, dans les mêmes conditions de conduite.

Les étiquettes ci-dessous indiquent les changements de la cote de consommation, selon la méthode d’essai utilisée, pour le même véhicule.

2014
2015

Rappel : Les fabricants ne construisent pas des voitures plus gourmandes. Les nouvelles méthodes d’essai utilisées pour déterminer les cotes de consommation de carburant tiennent compte de conditions routières et de modes de conduite plus réalistes.

Les cotes de consommation publiées représentent un outil très utile pour comparer les véhicules avant de prendre une décision d’achat. Au cours de l’année 2014-2015, pendant laquelle se fera la transition à la méthode d’essai à 5 cycles, n’oubliez pas de tenir compte que, bien que les nouvelles cotes reflètent mieux les conditions de conduite au quotidien, elles sont néanmoins établies à partir d’essais normalisés et il se peut qu’elles ne prévoient pas avec exactitude la consommation de carburant que vous obtiendrez sur la route. Votre consommation réelle sera différente, selon l’époque de l’année, l’endroit et votre mode de conduite.

Pour en savoir plus sur la méthode d’essai et les données sur la consommation de carburant du gouvernement du Canada, veuillez consulter le site Web de Ressources naturelles Canada, où vous trouverez le Guide de consommation de carburant; pour connaître les cotes de consommation de tous les véhicules des années modèles 1995 à 2014, ajustées pour tenir compte de la nouvelle méthode d’essai améliorée utilisez l’outil en ligne.

Méthode d’essai des véhicules

Les constructeurs automobiles suivent une méthodologie d’essai contrôlée en laboratoire pour produire les données sur la consommation de carburant qu’ils présentent au gouvernement canadien. Cette méthode d’essai contrôlée de la consommation de carburant, y compris l’utilisation de carburants, de cycles d’essai et de calculs normalisés, est utilisée de préférence à une conduite sur route pour assurer que tous les véhicules soient mis à l’essai dans des conditions identiques et que les résultats soient constants et reproductibles.

Des véhicules sélectionnés pour les essais sont « rôdés » pendant environ 6 000 km avant de procéder à l’essai. Le véhicule qui va faire l’objet de l’essai est ensuite placé sur un dynamomètre à châssis à deux roues, programmé pour tenir compte de l’efficacité aérodynamique, le poids et la résistance au roulement du véhicule. Un conducteur qui a reçu une formation adéquate soumet ensuite le véhicule à un parcours de conduite normalisé qui simule des déplacements en ville et sur route. Les cotes de consommation de carburant sont établies d’après les gaz d’échappement émis au cours de ces cycles de conduite.

Tous les véhicules, y compris ceux à quatre roues motrices (4x4) et ceux à traction intégrale (TI), sont testés en mode deux roues motrices. Cependant, les résultats des essais sont modifiés pour tenir compte du poids supérieur et de la charge imposée au moteur pour utiliser les dispositifs 4x4 et TI.

Essai à 2 cycles

Les valeurs de consommation de carburant sont tirées des émissions produites lors de deux cycles de conduite simulés en laboratoire : un essai en ville et un essai sur route.

Paramètres d’essai en ville

L’essai en ville simule un parcours urbain ponctué d’arrêts et de démarrages à une vitesse moyenne de 34 km/h et une vitesse de pointe de 90 km/h. L’essai dure environ 31 minutes et comporte 23 arrêts. Il débute avec un démarrage du moteur à froid, ce qui équivaut au démarrage d’un véhicule qui aurait été stationné toute une nuit, en été. La dernière phase de l’essai consiste à répéter les huit premières minutes du cycle, mais cette fois, avec un démarrage à chaud. Cette phase simule le redémarrage d’un véhicule après que son moteur a déjà chauffé, qu’il a été conduit et qu’il s’est arrêté pendant une brève période. Le moteur tourne au ralenti pendant plus de cinq minutes pour représenter l’attente aux feux de circulation.

  • Paramètres d’essai en ville
    • Température de la cellule d’essai : 20 à 30 °C
      Durée totale : 31 minutes, 14 secondes
      Distance : 90 km/h
      Vitesse de pointe : 17,8 km
      Vitesse moyenne : 34 km/h
      Accélération maximale : 5,3 km/h à la seconde
      Nombre d’arrêts :  23
      Durée totale au ralenti :  18 % de la durée totale
      Démarrage du moteur* :  À froid

Paramètres d’essai sur route

L’essai sur route simule une combinaison de parcours sur des routes principales et secondaires à une vitesse moyenne de 78 km/h et une vitesse de pointe de 97 km/h. L’essai dure environ 13 minutes et ne comporte aucun arrêt. L’essai commence par un démarrage du moteur à chaud.

Les chiffres de consommation de carburant dérivés de ces cycles sont majorés de 10 % pour les valeurs en ville et de 15 % pour les valeurs sur route, afin de mieux représenter les résultats réels.

Date de la modification : 06-01-2014 Ressources naturelles Canada

  • Paramètres d’essai sur route
    • Température de la cellule d’essai : 20 à 30 °C
      Durée totale : 12 minutes, 45 secondes
      Distance : 16,5 km
      Vitesse de pointe : 97 km/h
      Vitesse moyenne : 78 km/h
      Accélération maximale : 5,2 km/h à la seconde
      Nombre d’arrêts: 0
      Durée totale au ralenti : 0
      Démarrage du moteur* : À chaud

Essais à 5 cycles

Les valeurs de consommation de carburant en ville et sur route sont tirées des émissions produites lors de cinq cycles de conduite simulés en laboratoire. Aux deux cycles standard en ville et sur route, on ajoute trois autres cycles d’essais qui tiennent compte de l’utilisation de la climatisation, du fonctionnement par temps froid et la conduite à haute vitesse avec une accélération et un freinage plus rapides. Cette procédure d’essai à cinq cycles donne un aperçu plus juste des conditions de conduite et des comportements au volant.

Paramètres d’essai en ville

L’essai en ville simule un parcours urbain ponctué d’arrêts et de démarrages à une vitesse moyenne de 34 km/h et une vitesse de pointe de 90 km/h. L’essai dure environ 31 minutes et comporte 23 arrêts. Il débute avec un démarrage du moteur à froid, ce qui équivaut au démarrage d’un véhicule qui aurait été stationné toute une nuit, en été. La dernière phase de l’essai consiste à répéter les huit premières minutes du cycle, mais cette fois, avec un démarrage à chaud. Cette phase simule le redémarrage d’un véhicule après que son moteur a déjà chauffé, qu’il a été conduit et qu’il s’est arrêté pendant une brève période. Le moteur tourne au ralenti pendant plus de cinq minutes pour représenter l’attente aux feux de circulation.

  • Paramètres d’essai en ville
    • Température de la cellule d’essai : 20 à 30 °C
      Durée totale : 31 minutes, 14 secondes
      Distance : 17,8 km
      Vitesse de pointe : 90 km/h
      Vitesse moyenne : 34 km/h
      Accélération maximale : 5,3 km/h à la seconde
      Nombre d’arrêts : 23
      Durée totale au ralenti : 18 % de la durée totale
      Démarrage du moteur* :  À froid

Paramètres d’essai sur route

L’essai sur route simule une combinaison de parcours sur des routes principales et secondaires à une vitesse moyenne de 78 km/h et une vitesse de pointe de 97 km/h. L’essai dure environ 13 minutes et ne comporte aucun arrêt. L’essai commence par un démarrage du moteur à chaud.

  • Paramètres d’essai sur route
    • Température de la cellule d’essai : 20 à 30 °C
      Durée totale : 12 minutes, 45 secondes
      Distance : 16,5 km
      Vitesse de pointe : 97 km/h
      Vitesse moyenne : 78 km/h
      Accélération maximale : 5,2 km/h à la seconde
      Nombre d’arrêts : 0
      Durée totale au ralenti : 0
      Démarrage du moteur* : À chaud

Paramètres d’essai par grand froid

L’essai par grand froid utilise le même cycle de conduite que pour l’essai en ville standard, hormis que la température de la cellule d’essai est programmée à -7 °C.

  • Paramètres d’essai par grand froid
    • Température de la cellule d’essai : -7 °C
      Durée totale : 31 minutes, 14 secondes
      Distance : 17,8 km
      Vitesse de pointe : 90 km/h
      Vitesse moyenne : 34 km/h
      Accélération maximale : 5,3 km/h à la seconde
      Nombre d’arrêts : 23
      Durée totale au ralenti : 18 % de la durée totale
      Démarrage du moteur* : À froid

Paramètres d’essai avec climatiseur

Dans l’essai avec climatiseur, la température de la cellule d’essai est portée à 35 °C. Le système de climatisation du véhicule sert alors à abaisser la température de l’habitacle. Le moteur démarre à chaud et l’essai se fait à une vitesse moyenne de 35 km/h et une vitesse maximale de 88 km/h. Cinq arrêts sont prévus, le moteur tournant au ralenti 19 % du temps.

  • Paramètres d’essai avec climatiseur
    • Température de la cellule d’essai : 35 °C
      Durée totale : 9 minutes, 56 secondes
      Distance : 5,8 km
      Vitesse de pointe : 88 km/h
      Vitesse moyenne : 35 km/h
      Accélération maximale : 8,2 km/h à la seconde
      Nombre d’arrêts : 5
      Durée totale au ralenti : 19 % de la durée totale
      Démarrage du moteur* : À chaud

Paramètres de l’essai à grande vitesse/vives accélérations

L’essai à grande vitesse/vives accélérations se fait à une vitesse moyenne de 78 km/h et atteint une vitesse de pointe de 129 km/h. Quatre arrêts sont prévus et les vives accélérations culminent à 13,6 km/h à la seconde. Le moteur démarre à chaud et l’essai se déroule sans climatisation.

*Le moteur d’un véhicule n’atteint son efficacité énergétique maximale que lorsqu’il est chaud.

Date de la modification : 06-01-2014 Ressources naturelles Canada

  • Paramètres de l’essai à grande vitesse/vives accélérations
    • Température de la cellule d’essai : 20° à 30 °C
      Durée totale : 9 minutes, 56 secondes
      Distance : 12,9 km
      Vitesse de pointe : 129 km/h
      Vitesse moyenne : 78 km/h
      Accélération maximale : 13,6 km/h à la seconde
      Nombre d’arrêts : 4
      Durée totale au ralenti : 7 % de la durée totale
      Démarrage du moteur* : À chaud